Eglisebaptiste

L'origine du Protestantisme

La religion catholique est un sujet extrêmement complexe, difficile à apprivoiser pour bon nombre de néophytes: se retrouver entre tous les différents courants de pensée n'est en effet pas chose aisée, si bien que la religion peut sembler de prime abord uniquement réservée à une élite d'érudits. Pour résumer de façon condensée et compréhensible par tous, on considère que le christianisme est né il y a environ deux mille ans. Puis, comme dans toutes les religions, différentes doctrines liées à des interprétations divergentes de la Bible ont émergé, et ainsi généré plusieurs branches au sein même de la communauté religieuse: le christianisme s'est donc scindé en trois courants majeurs, dont le protestantisme.

La genèse du protestantisme

Au début du seizième siècle, des tensions commencent à apparaître au sein de l'église catholique: de plus en plus de membres de la communauté rejettent l'autorité du Pape, considérant que l'interprétation de la Bible par le clergé ne doit pas être la seule qui vaille. Cette théorie est initiée par le théologue allemand Martin Luther, qui considère que chaque chrétien a le droit d'interpréter le livre sacré comme il l'entend, et encourage les membres de l'église à s'affranchir de l'hégémonie du clergé. On compte aujourd'hui quelques 350 millions de protestants dans le monde, tous courants de pensée confondus, avec une nette prédominance en Amérique du Nord et au sud de l'Afrique.

Les préceptes fondamentaux

Le protestantisme regroupe à lui seul plusieurs mouvances différentes en son sein: citons notamment les mouvements dits traditionnels, comme les luthériens ou les méthodistes, et les mouvements évangéliques comme l'anabaptisme. On retrouve cependant une ligne directrice commune à toutes ces mouvances: le protestantisme s'articule en effet autour de la libre interprétation de la Bible, en vertu de la nécessité de s'affranchir d'une quelconque doctrine humaine et du retour à la foi. D'une manière générale, le protestantisme encourage donc les fidèles à prendre du recul par rapport à la parole de l'autorité religieuse, pour découvrir sa propre vérité dans le texte sacré.